Vincen Beeckman

piKuur

Du au

Extra Muros

Vincen Beeckman - piKuur - CENTRALE & CHU St Pierre

La CENTRALE for contemporary art et l’Hôpital Saint-Pierre (CHU Saint-Pierre, Bruxelles) présentent le projet d’expo photos piKuur.

Tous les deux mois, l’artiste Vincen Beeckman présente de nouvelles séries de photographies, véritables radiographies de la vie au sein de l’hôpital (hall principal Site Porte de Hal et salle d’attente Site César De Paepe). Il y est question du quotidien visible du lieu, mais aussi de ses réalités cachées, ses coulisses et souterrains. De cette ville dans la Ville, émerge la matière pour penser les expositions. Il s’agit d’un projet artistique participatif impliquant l’ensemble des intervenants de l’hôpital : employé.e.s, patient.te.s et leurs proches de passage. Les anecdotes et témoignages couplés aux archives de l’établissement sont le socle des différentes formes artistiques présentées.

L’objectif du projet est de faire découvrir l’hôpital différemment, de révéler le quotidien de toutes les personnes qui travaillent au service de cette institution qui ne dort jamais.

piKuur n’est pas un reportage photographique, mais plutôt un projet à long terme permettant d’inclure les participant.e.s en faisant émerger les talents et spécificités de chacun.e, ainsi que de petites histoires simples et belles.

Vincen Beeckman conçoit son intervention comme celle d’un chef d’orchestre qui travaille avec les personnes dans le respect mutuel.

Vous avez un souvenir marquant à l’Hôpital Saint-Pierre ? Une anecdote, ou simplement quelque chose que vous souhaitez partager ? Que vous soyez (ancien) médecin, patient.e, visiteur.euse, envoyez vos photos et messages à Vincen Beeckman : vincen.beeckman@gmail.com

28.01 > 28.03.2021 (Site Porte de Hal) : piKuur #1 : une hospitalité illimitée du service nettoyage de l’hôpital, du catch, des jeux médiévaux et JCVD, rien que ça.
01.04 > 06.05.2021 (Site Porte de Hal) : piKuur #2 : un travail de taupe, une collection de dentiers, des microfilms à gogo, des vieux dossiers et des archives remises en lumière.
17.06 > 29.08.2021 (Site Porte de Hal) : piKuur #3 : dans les archives médicales de l’Unité de Recherche. 10 ans de dossiers, classements et informations précieuses sur les patient.e.s de l’hôpital.
02.09.2021 > 20.02.2022 (Site Porte de Hal) & 24.02 > 15.05.2022 (Site César De Paepe) : piKuur #4 : sur le site de César de Paepe, au neuvième ciel se trouve la salle de kiné pour seniors. Revalidation, musculation, apprentissage des gestes qui évitent les chutes. Un univers où cela cause tout lentement, où l’ambiance est feutrée et où la vue panoramique sur Bruxelles est magistrale.
24.02 > 15.05.2022 (Site Porte de Hal) & 02.06 > 31.07.2022 (Site César De Paepe) : piKuur #5 : La nuit, le jour, les portes de l’hôpital sont gardées et sécurisées. Les couloirs et accès donnent une impression de confort. Le service de sécurité a les yeux partout, gère les différents cas de tension qui se présentent au sein de l’hôpital pour en faire un lien où les conflits et les mauvaises énergies sont atténuées ou évacuées. La nouvelle série proposée part à la rencontre de ces hommes de l’ombre qui nuit et jour, fidèles au poste, assurent votre sécurité au sein de l’hôpital.
02.06 > 31.07.2022 (Site Porte de Hal) : piKuur #6 : Une présentation de deux séries photographiques. La première réalisée à base d’un photomaton installé à l’entrée de l’hôpital St Pierre. Les soignant.e.s, les patient.e.s, les travailleur.euse.s, les visiteur.euse.s … tou.te.s ont eu l’occasion de se faire tirer le portrait. En accompagnement, des visites photographiées au sein du service orthopédie : plâtres, bras cassés, jambes réparées et genoux remis en forme ! Qui n’a pas un jour dû passer, jeune ou moins jeune par cette case réparatrice suite à une chute ou une glissade mal contrôlée ! Avec bien entendu des signatures d’ami.e.s sur le beau plâtre blanc.

Vincen Beeckman

Basé à Bruxelles, Vincen Beeckman se nourrit des univers qu’il parcourt et qui le touchent dans sa pratique. Collaborant intensément et le plus souvent possible avec ceux qui peuplent ses images, il peut aussi en devenir le modèle ou former avec eux un duo de raconteurs d’histoires. En immersion sur le terrain, au sein de groupes, il peut se positionner comme fil conducteur d’une collection photographique qui se constitue. Dans le cadre du projet Cracks, par exemple, Vincen Beeckman a utilisé des appareils photo jetables avec les sans-abris de la gare centrale de Bruxelles.

Ses travaux portent comme axe principal la fragilité de la vie humaine et l’énergie positive qui peut y être décodée ou injectée. Concepteur de projets décalés tels que La Fusée de la Motographie ou La Pêche aux Canards Belge (Arles, 2019), le photographe sait aussi s’éloigner de l’image et assembler des récits mythiques ou réalistes via d’autres médiums tels que le son, le texte, la confection de confiture ou les thés dansants…

Autre aptitude particulière : Vincen est fan de mini-golf !

Une initiative de l’Échevinat de la Culture de la Ville de Bruxelles

Exposition

piKuur – projet d’expositions au CHU Saint-Pierre

Site Porte de Hal – Rue aux Laines, 105 – 1000 Bruxelles

Site César De Paepe – Rue des Alexiens, 13 – 1000 Bruxelles