Durabilité & inclusivité

À la CENTRALE, nous sommes sensibles aux enjeux de durabilité et inclusivité. Nous avons ainsi mis en place une série d’actions.

Parmi les bonnes pratiques déjà en place :

Durabilité :

– 1 personne de l’équipe est référente développement durable
– La CENTRALE bénéficie d’un accompagnement durable par EventChange: audit, recommandations et suivi
– Diverses formations ont été suivies par les membres de l’équipe : éco-conception, numérique responsable, etc.
Sensibilisation et bonnes pratiques ont été mises en place pour débuter l’éco-conception, avec notamment la réutilisation et récupération quand elles s’avèrent opportunes de nos matériaux d’exposition – notamment pour les ateliers, et la collaboration avec La Brolerie, la Récupérathèque de l’Académie Royale des Beaux-arts de Bruxelles
– Nous collaborons de préférence avec des opérateurs locaux pour la mise en œuvre de nos expositions et l’événementiel (brasseries, ) afin de soutenir l’économie locale
Mobilité : la CENTRALE est située en plein centre-ville, accessible facilement avec les transports en commun et à vélo (parking vélo disponible devant l’entrée de la CENTRALE). La plus grande partie de l’équipe se déplace en transport en commun et/ou à vélo. Description des différents modes de transports disponible en ligne
Réduction des supports papiers: les guides de visite ont été remplacés par les cartels développés dans les espaces d’exposition, les impressions d’affiches, flyers et autres supports ont été limitées
– Impression des supports de type flyer sur papier ‘ECO LABEL’
Décroissance de nos activités : faire moins mais mieux. Nous proposons toujours plusieurs expositions temporaires à l’année mais diminuons le nombre d’activités/événements autour de celles-ci, pour favoriser un travail de qualité, que ce soit en termes de médiation, de communication, logistique etc. La durabilité de l’équipe est un enjeu
Site web non énergivore : nous avons œuvré pour que le résultat carbone de notre site soit positif. Notre page web est plus propre que 84% des pages web testées sur le site com

 

Inclusivité :

– 1 personne de l’équipe est référente inclusivité
– Diverses formations sont suivies par les membres de l’équipe pour déconstruire les stéréotypes de genre, racismes et préjugés etc.
Passe-Muraille a réalisé un et un plan d’actions est prévu pour 2024 avec notamment la mise en place d’une boucle à induction à l’accueil, une signalétique PMR, etc.
– Une description d’Access-i sur les différents niveaux accessibilités disponible en ligne
L’accessibilité de la majorité des espaces de la CENTRALE aux personnes à mobilité réduite est assurée.
– L’écriture inclusive est utilisée sur l’ensemble de nos supports à destination des publics
– La programmation de la CENTRALE se veut inclusive: toute personne, artiste ou visiteur.euse y est bienvenue, sans distinction d’origine, de couleur, d’âge, de genre, de handicap, d’orientation sexuelle, de croyance philosophique ou religieuse. Parmi les activités proposées dans le cadre de notre programmation : les ateliers intergénérationnels, visites thématiques telles que les visites décoloniales avec François Makanga, les journées du Matrimoine avec Lyse Vancampenhoudt, etc. Un exemple de projet artistique inclusif : Q(ee)R Codes initié par Anna Raimondo dans le cadre de l’exposition BXL UNIVERSEL II : multipli.city
– La CENTRALE suit activement les actions d’Open Museum, une initiative de Brussels Museums visant à développer l’inclusivité dans les musées
– La CENTRALE est un lieu LGBTQIA+ friendly et se veut un safe space pour tou·te·x·s (communication en ce sens sur la fiche Google de la CENTRALE)
– La CENTRALE dispose de toilettes non genrées (signalétique placée en 2023)

Nous sommes conscientes et conscients que ceci n’est que le début et nous souhaitons aller plus loin.

Parmi nos objectifs :

Travaux en 2024 pour améliorer l’accueil et l’accessibilité
– Créer une écoteam en interne : regroupant à minima 1 personne de chaque service pour épauler les 2 référent.e.s
Impliquer/conscientiser l’ensemble des collègues, via des formations collectives
– Rédaction d’une charte co-construite autour du développement durable de l’équipe.
Eco-conception : la CENTRALE intègre systématiquement des critères de durabilité, de sobriété et d’éco-conception (réémploi/upcycling/matériaux éco-conçus et locaux) ; informe les artistes de cette démarche ; intègre le cycle de vie des matériaux en amont des projets : souhaite prévoir un tableau des matériaux avec le mode de réemploi/recyclage/upcycling prévu avant le démontage
– Améliorer le bien-être des employé.e.s et visiteur.eu.ses en fixant notamment un seuil maximal de décibels dans les salles d’exposition, en organisant des créneaux de visite libre pour les personnes à besoins spécifiques
Alimentation durable: continuer à travailler avec des fournisseurs locaux en incluant un critère de saisonnalité/production locale/bio ; proposer du 100% végétarien ; remplacer les boissons en tétrapack par des contenants en verre et favoriser l’utilisation des gobelets réutilisables
Supports aux publics: développer l’offre pour les publics à besoins spécifiques (textes de salle au format papier disponibles sur demande à l’accueil, FAcile à Lire et à Comprendre, etc.)
Numérique : diminuer nos supports numériques. Une réflexion est en cours sur les types de supports à produire ou non en fonction de chaque projet
– Des formations en langue des signes, en FALC (langage FALC), et des formations pour l’accompagnement des personnes aveugles et malvoyantes dans les expositions
Mobilité: sensibiliser le personnel et les artistes à l’engagement de la CENTRALE pour tendre à généraliser la mobilité douce
Tri sélectif: réaliser une évaluation sur un an : quantité et type de déchets ;
Partenariats: intégrer des clauses environnementales dans les critères d’achat de matériaux pour les marchés publics ;
Impressions: privilégier les encres végétales

Des questions, remarques, ou recommandations ? Contactez Estielle Vandeweeghe (they/them) et Laura Pleuger (she/her)